Foire aux questions

Général

Question

Réponse

Qu'est ce que la Trousse à Projets ?

La Trousse à projets est une plateforme de financement participatif qui encourage la réalisation de projets éducatifs et pédagogiques bénéficiant aux élèves scolarisés de la maternelle au lycée. Elle accompagne les enseignants et plus largement les membres de la communauté éducative en leur permettant de faire connaître leurs initiatives et de collecter les fonds nécessaires à leur concrétisation.

Elle offre à tous, individu, entreprise ou association, la possibilité d’y contribuer en finançant directement et de manière traçable des projets identifiés.

En cela, Trousse à projet articule d’une part la volonté de plus en plus affirmée de la société civile de contribuer par son soutien à l’École, à l’éducation des générations futures et d’autre part la volonté de l’École et de ceux qui la font de donner du sens aux apprentissages en favorisant la démarche projet et l’interdisciplinarité qui sont au cœur de la refondation de l’École de la République.

Cette initiative est portée par l’Office Central de Coopération à l’École (OCCE), le Réseau Canopé, le Crédit Coopératif, le Fonds de dotation pour le Numérique à l’École (FPNE) et le Ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur. Plus de détails sur les Fondateurs

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Né dans les années 2000 aux Etats-Unis, le financement participatif (« Crowdfunding ») s’est imposé de façon rapide dans les milieux artistiques et culturels. Ce mouvement correspond à une forte appétence du public à être acteur et prescripteur plutôt que simple consommateur. Il permet de récolter des fonds pour réaliser des projets mais également de créer une communauté autour de ces projets, ou de valeurs partagées. Ce mode de financement repose sur un principe simple : la contribution financière du plus grand nombre de personnes autour d’un projet. Chaque personne verse une somme d’argent permettant ainsi aux porteurs de projets de collecter les fonds dont ils ont besoin. Ce mode de financement met également à profit les outils numériques et les réseaux sociaux pour toucher un large cercle de contributeurs, et les tenir informés régulièrement de l’avancement et de la mise en œuvre du projet.

En France, plus de 17 000 projets ont vu le jour en 2015 grâce au financement participatif (source : Baromètre du crowdfunding 2015). Le statut spécifique des plateformes de financement participatif est encadré juridiquement depuis 2014 (ordonnance n°2014-559 du 30 mai 2014) permettant aux contributeurs de disposer d’informations claires et transparentes, en limitant leurs risques.

Quels types de projets trouve-t-on sur la Trousse à Projets ?

La Trousse à Projets présente des projets à caractère pédagogique et éducatif, menés au sein des écoles et des établissements du service public de l’enseignement qui sont complémentaires des programmes et se déroulent au moins en partie sur le temps scolaire. Ces projets, déposés par des enseignants, des directeurs d’école, des chefs d’établissements et autres cadres scolaires, ou des lycéens appartenant à une maison des lycéens (MDL) peuvent être de différentes natures (sortie scolaire avec ou sans nuitée, expérience internationale, organisation d'événement, projet culturel ou artistique, création d’outils pédagogiques, etc.) et portent sur des thématiques diverses (arts et culture, langues, développement durable, relation école-entreprise, culture scientifique et technique, citoyenneté, santé, éducation physique et sportive, etc.).  

 

Tous les projets ont en commun les caractéristiques suivantes :

·       Le projet a un caractère pédagogique et/ou éducatif ;

·       Le projet est articulé aux objectifs définis dans le projet d’établissement, le projet d’école ou le projet de réseau ;

·       Le projet sera mis en œuvre au moins en partie sur le temps scolaire ;

·       Le projet est validé selon les démarches usuelles pratiquées au sein de l’éducation nationale (en fonction de la nature des projets) ;

·       Le recours à la plateforme Trousse à Projets est approuvé par l’autorité administrative et pédagogique de référence (directeur d’école ou chef d’établissement) ;

·       Le recours au financement participatif n’a pas pour effet de financer par l’appel aux dons des activités dont la charge revient à l’Etat ou aux collectivités territoriales ou établissements compétents dans le cadre de leurs obligations légales et réglementaires.

Comment se déroule une collecte des fonds ?

Tout projet déposé sur la plateforme a un objectif financier à atteindre, avec un objectif minimum de collecte (la somme en dessous de laquelle le projet ne pourra pas se réaliser) et un objectif maximum (la somme qui permettrait au projet de se réaliser dans les meilleures conditions) et ce, dans un temps imparti. On nomme cette période « Période de collecte ».

Au cours de celle-ci, le porteur de projet anime sa communauté (amis, parents, pairs…) notamment à l’aide des Réseaux Sociaux et incite ses élèves à promouvoir le projet auprès de leur propre entourage (parents, famille…) afin d’augmenter les participations financières. Pour les remercier de leur contribution, le porteur de projet peut proposer des contreparties. Il informe aussi régulièrement ses soutiens de l’avancée de la campagne de collecte. Les contributeurs peuvent le contacter via le site pour toute question ou clarification relative au projet.

La collecte est terminée lorsque l’objectif financier est atteint, ou, à défaut, lorsque la durée de la campagne arrive à échéance.  À l’issue de celle-ci, si le seuil minimal de collecte est atteint, les fonds mobilisés sont débloqués afin que le projet soit mis en œuvre.

Qui peut proposer un projet ?

Enseignants, directeurs d’école, chefs d’établissement et autres cadres scolaires (conseiller d’orientation, CPE, documentaliste, infirmier(e)…) peuvent proposer des projets soit à leur initiative soit à l’initiative des instances de représentation des élèves (CVL, CVC etc.)

Les associations d’élèves, comme par exemple les maisons des lycéens (MDL) peuvent proposer des projets, à la condition qu’ils s’inscrivent dans le cadre de l’école (maternelle ou élémentaire) ou d’un établissement scolaire (collèges, lycées général, technique ou professionnel) du service public de l’enseignement.

J'ai un projet à financer

question

réponse

?

?

Ce site est-il fait pour moi ?

Vous êtes enseignant, directeur d’école, chef d’établissement ou autre cadre scolaire (conseiller d’orientation, CPE, professeur documentaliste, infirmier(e)…) dans un établissement scolaire du premier ou du second degré, du service public de l’enseignement ? Vous avez imaginé un projet pour vos élèves qui requiert un budget particulier ?


Vous êtes élèves siégeant au conseil de vie lycéenne ou au conseil de vie collégienne et vous souhaitez financer un projet dans le cadre de cette instance ? Il vous revient de soumettre cette idée au chef d’établissement qui se chargera du dépôt du projet.


Vous êtes lycéen et vous appartenez à une maison des lycéens (MDL) ? Vous souhaitez obtenir un financement pour l’un des projets de votre lycée ?


Vous appartenez à l’association sportive de votre école ou de votre établissement ? A une coopérative scolaire, affiliée ou non à l’OCCE ?


La plateforme Trousse à Projets est faite pour vous.


Pourquoi choisir La Trousse à Projets pour déposer mon projet et non un autre site de financement participatif ?

La Trousse à Projets est l’unique plateforme de financement participatif dédiée à l’éducation. Elle se distingue des autres plateformes de financement participatif car elle intègre les spécificités du secteur éducatif.  Elle contribue à la mise en œuvre de la démarche de projet en facilitant le développement de projets pédagogiques au sein des écoles et des établissements scolaires.

Les partenaires fondateurs de la Trousse à Projets – l’Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE), le Réseau Canopé, le Crédit Coopératif, le Fonds de dotation pour le numérique à l’école et le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont apporté leur expertise pour construire un dispositif facilitant la collecte et le reversement de fonds, l’accompagnement des porteurs de projets et le suivi de la mise en œuvre des projets.

Concrètement, les équipes de la Trousse à Projets vous accompagnent dans la formalisation de votre projet, l’animation de votre campagne de collecte et la mobilisation des différents cercles de donateurs puis l’obtention des fonds une fois la collecte terminée.

Par ailleurs, les associations départementales de l’OCCE et les équipes des Ateliers Canopé peuvent également vous accompagner dans la conception et le montage de vos projets.

Enfin, vous pourrez, sous certaines conditions,  bénéficier d’un apport financier supplémentaire octroyé par des mécènes, pour vous permettre d’atteindre votre objectif de collecte.  


Quels sont les projets éligibles à être présentés sur la plateforme la Trousse à Projets ?

 Pour être éligible, un projet doit répondre aux critères suivants :

·       Le projet poursuit des objectifs pédagogiques et/ou éducatifs ;

·       Le projet est articulé aux objectifs définis dans le projet d’établissement, le projet d’école ou le projet de réseau ;

·       Le projet sera mis en œuvre au moins en partie, sur le temps scolaire ;

·       Le projet est validé selon les démarches usuelles pratiquées au sein de l’éducation nationale (en fonction de la nature des projets) ;

·       Le recours à la plateforme Trousse à Projets est approuvé par l’autorité administrative et pédagogique de référence (directeur d’école ou chef d’établissement) ;

·       Le recours au financement participatif n’a pas pour effet de financer par un appel aux dons, des activités dont la charge revient à l’Etat ou aux collectivités territoriales dans le cadre de leurs obligations légales et réglementaires .

Ces projets peuvent être de différentes natures (sortie scolaire avec ou sans nuitée, expérience internationale, organisation d’évènement, création à caractère culturel ou artistique, création d’outils pédagogiques…) et porter sur diverses thématiques (arts et culture, langues, développement durable, relation école-entreprise, culture scientifique et technique, citoyenneté, santé, éducation physique et sportive…). 

Pour être recevable, un projet doit :

·       avoir été construit avec et pour les jeunes d’un établissement scolaire (primaire, collège ou lycée)

·       avoir un ou des objectif(s) pédagogique(s) explicitement défini(s)

·       avoir un objet conforme à la philosophie de la plateforme

·       être réel et décrit avec objectivité.

Ainsi, par exemple, un projet qui porterait uniquement sur l’achat de matériel informatique ou sur la rénovation de locaux ne serait pas éligible.

Consultez  La Charte pour plus de détails sur les conditions d’éligibilité d’un Projet


Comment puis-je déposer un projet ?

En cliquant sur « Proposer un projet» ou « Je propose un projet », vous êtes invité à compléter un formulaire comprenant quelques informations sur vous, votre établissement et votre projet. Ces informations synthétiques constituent la proposition de projet qui est ensuite soumise à votre directeur d’école ou votre chef d’établissement. La poursuite de votre projet est conditionnée à l’accord de celui-ci.

Une fois cet accord obtenu, notre équipe analyse votre proposition de projet pour s’assurer qu’il est conforme à la Charte de la plateforme Trousse à projets. À l’issue de cette analyse, notre équipe vous contacte et vous accompagne dans la présentation de votre projet.


Quelles sont les autorisations dont j’ai besoin ?

Vous devez recueillir l’accord de votre directeur d’école ou de votre chef d’établissement lors de 2 étapes clés de votre campagne :

·       Lors du dépôt de votre proposition de projet votre directeur d’école ou chef d’établissement doit vous donner son accord sur le recours à la plateforme Trousse à Projets comme moyen de financement de votre projet et sur la désignation de la structure qui recevra les fonds collectés. Trousse à projets s’adressera directement à ce référent pour obtenir son accord. 

·       Une fois la collecte aboutie, il doit donner son accord pour le déblocage des fonds. De la même façon, cet accord sera demandé directement par la plateforme Trousse à projets. Cette étape permet de vérifier que toutes les autorisations nécessaires à la réalisation du projet ont bien été obtenues.

Comment se déroule une collecte de fonds ?

Tout projet déposé sur la plateforme a un objectif financier à atteindre, avec un seuil minimum de collecte, dans un temps imparti. On nomme cette période « Période de collecte ».

Au cours de celle-ci, le porteur de projet anime sa communauté (amis, parents, pairs…) notamment à l’aide des réseaux sociaux et incite ses élèves à promouvoir le projet auprès de leur propre entourage (parents, famille…) afin d’augmenter le nombre de contributeurs. Pour les remercier de leur contribution, le porteur de projet peut proposer des contreparties. Il informe aussi régulièrement ses soutiens de l’avancée de la campagne de collecte. Les contributeurs peuvent le contacter pour toute question ou clarification relative au projet.

La collecte est terminée lorsque l’objectif financier est atteint, ou, à défaut, lorsque la durée de la campagne arrive à échéance.  À l’issue de celle-ci, les fonds mobilisés sont débloqués afin que le projet soit mis en mis en œuvre.

Comment la plateforme Trousse à Projets m’accompagne-t-elle dans le dépôt du projet et dans la collecte ?

Dès la validation de votre proposition de projet, un animateur de la Trousse à projets est nommé pour vous accompagner personnellement dans la formalisation de votre projet en vue de sa publication ainsi que dans l’animation de votre campagne de collecte. Proche de la sphère éducative, il vous accompagnera en mettant l’accent sur la présentation web, et sur les modalités d’animation de votre collecte.

Vous avez la possibilité d’interagir à tout moment avec l’animateur qui vous suit à travers une messagerie instantanée pour toutes questions relatives aux démarches administratives, à l’ingénierie de projet, au processus de validation des projets, à l’éditorialisation des contenus. 


De quel accompagnement puis-je bénéficier dans le montage de mon projet ?

Les associations départementales, membres de l’Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE), vous accompagnent dans le montage du projet, avant et après le dépôt du projet sur le site. Elles vous conseillent sur la méthodologie de montage de projet, les autorisations nécessaires, les délais à respecter, le montage du budget, la planification du projet le jour J etc. Rendez-vous sur le site de l’OCCE pour identifier l’association de votre département : http://www2.occe.coop/

Réseau Canopé vous propose des outils et ressources numériques pour mener à bien votre projet et vous invite à contacter ses Ateliers Canopé pour bénéficier d’un accompagnement dans la conception de vos projets.


Qu’est-ce qu’une contrepartie et faut-il en proposer ?

Les contreparties permettent de remercier vos contributeurs pour le soutien apporté. Elles sont symboliques ou matérielles (cartes postales, photos, images…) mais ne doivent pas représenter une valeur financière significative.

Les contreparties sont très courantes sur les sites de financement participatif et permettent surtout aux donateurs de garder un lien tangible avec le projet qu’ils ont choisi de soutenir. Sur la plateforme Trousse à Projets elles sont facultatives et seront la plupart du temps  symboliques. Ainsi, elles ne doivent en aucun cas augmenter de manière significative le budget de votre projet. La règlementation est précise sur cette question : les contreparties doivent avoir une valeur faible et doivent présenter une disproportion marquée avec le montant du don versé.


Comment animer une collecte et promouvoir mon projet ?

Il est indispensable d’animer votre collecte et de promouvoir autant que possible votre projet afin d’augmenter vos chances de réussite. Associer vos élèves à la promotion du projet joue bien entendu un rôle clé car cela permet de démultiplier les réseaux. Un projet sans une communication active ne pourra pas atteindre son objectif financier.

Il existe trois cercles de contributeurs potentiels :

·       Votre entourage et celui de vos élèves : les amis, parents des élèves, vos proches ainsi que les proches des élèves…constituent le 1er cercle

·       Votre entourage éloigné : les amis de vos amis, les amis et le réseau des parents des élèves, la communauté locale (entrepreneurs et entreprises locales) … constituent le 2ème cercle

·       Le « grand public », qui pourrait avoir connaissance de votre projet via un article de presse ou une campagne de promotion, constitue le 3ème cercle.

 

Il est recommandé de solliciter d’abord son premier cercle de proches. C’est à partir de là que la collecte peut s’étendre à un nombre plus important de personnes.

Il existe plusieurs manières d’animer votre collecte, dont nous vous conseillons :

·       Une communication active par mail

·       Une publication régulière d’actualités sur la page de votre projet

·       Une communication active sur les réseaux sociaux type Facebook ou Twitter, suivie d’un partage du projet par votre entourage sur les mêmes réseaux

·       Des communications ponctuelles sur des blogs ou des sites spécialisés

·       Une communication média : d’abord locale (journaux locaux, blogs des journaux locaux, radio ou télé locale), et pourquoi pas dans un second temps, régionale ou nationale ?


Qu’est-ce qu’un objectif financier ? Qu’est-ce qu’un seuil minimum de collecte ?

L’objectif financier est le montant que le porteur de projet se propose d’atteindre pour la mise en œuvre de son projet dans les meilleures conditions. Le seuil minimum de collecte est le montant minimum de fonds à collecter pour que le projet puisse être réalisé. La plateforme Trousse à projets propose de fixer un objectif à deux niveaux, car souvent il s’agit de projets qui peuvent s’adapter à différentes conditions financières ou disposer de compléments de financement par l’établissement. Un premier seuil permet de définir le minimum à atteindre et un deuxième seuil un objectif plus ambitieux, permettant une sortie supplémentaire, un support de présentation plus élaboré etc.  Ces montants sont fixés lors du dépôt du projet sur la plateforme, et ne pourront pas être modifiés au cours de la collecte. L’objectif financier maximum n’a pas vocation à être dépassé. Ainsi, lorsqu’il est atteint avant la fin de la collecte, aucune contribution supplémentaire n’est reçue. Les donateurs éventuels qui souhaiteraient intervenir sur cette collecte peuvent alors être conviés à faire leur don pour un autre projet similaire ou voisin. 

Un projet qui atteint ou dépasse le seuil minimum à l’issue de la période de collecte peut prétendre recevoir la totalité des contributions collectées.


Que se passe-t-il si, à la fin de la collecte, je n’ai pas atteint l’objectif financier ?

L’objectif financier est atteint dès lors que le projet a atteint le seuil minimum.  Dans le cas où ce seuil minimum n’est pas atteint à l’issue de la collecte, le projet ne reçoit aucun fonds et les donateurs sont remboursés sans frais.


La collecte sur la plateforme Trousse à Projets, est-elle cumulable avec d’autres financements (subventions, dons…) ?

Oui, il est possible et recommandable de cumuler la collecte sur la plateforme Trousse à Projets avec d’autres sources de financement. Celles-ci peuvent être des subventions, contributions directes de la communauté locale, contributions indirectes des partenaires du projet (ex : mise à disposition gratuite d’une salle de spectacles).


Quels sont mes engagements vis-à-vis des contributeurs ?

Le principal engagement du porteur de projets vis-à-vis des contributeurs est de réaliser le projet tel qu’il l’a décrit sur la plateforme. Nous invitons le porteur de projet à remercier chacun des contributeurs (par mail ou message sur la plateforme) et à les tenir régulièrement informés du déroulement du projet une fois que la collecte est terminée.

Si vous avez choisi de proposer des contreparties à destination des contributeurs, leur envoi dans un délai raisonnable sera une garantie de la bonne perception de la plateforme et de votre démarche de financement participatif. Cela permet de favoriser le retour de ces contributeurs sur des projets ultérieurs, et cela contribue à l’esprit coopératif du financement participatif.


Comment recevrai-je les fonds collectés ? Quelles sont les démarches à suivre ?

La plateforme Trousse à projets intègre les spécificités de l’éducation nationale dans la gestion du financement des projets sur la plateforme. Le porteur de projet n’étant pas autorisé à recevoir sur son compte personnel des fonds destinés aux projets pédagogiques et éducatifs menés dans le cadre de l’école ou de l’établissement scolaire, il doit désigner, lors du dépôt de sa proposition de projet, une structure gestionnaire habilitée à recevoir les fonds et à engager les dépenses nécessaires. Ces structures gestionnaires peuvent être :

·       Pour les projets du 1er degré : coopératives scolaires affiliées ou non à l’OCCE, ou si c’est pertinent une autre association ayant son siège dans l’école et dont les statuts prévoient explicitement le soutien à des projets à caractère éducatif ;

·       Pour les projets du 2nd degré : l’établissement, ou une association (MDL ou association sportive) pour les projets que celle-ci porte en propre, conformément à son objet ;  

 La désignation de la structure gestionnaire est systématiquement soumise à l’approbation du directeur d’école ou du chef d’établissement.


Comment déterminer la structure adéquate pour être gestionnaire du projet ?

La structure gestionnaire est déterminée en fonction des objectifs définis dans le projet.

Par exemple, pour les projets portés par des personnels dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’établissement, la structure gestionnaire est nécessairement l’établissement ou la coopérative scolaire pour le premier degré.

Si le projet relève des activités de l’association sportive de l’école ou de l’établissement, cette dernière sera la structure gestionnaire.


Je veux soutenir un ou plusieurs projets

Quels types de projets se trouvent sur la plateforme Trousse à Projets ?

La plateforme Trousse à Projets présente uniquement des projets à caractère pédagogique et éducatif, menés au sein des écoles et établissements du service public de l’enseignement et qui se déroulent au moins en partie sur le temps scolaire. Ces projets sont déposés par des enseignants, des directeurs d’école, des chefs d’établissements et autres cadres scolaires, ou des lycéens appartenant à une maison des lycéens (MDL). Les projets peuvent être de différentes natures (sortie scolaire avec ou sans nuitée, expérience internationale, organisation d'événement, projet culturel ou artistique, création d’outils pédagogiques, etc.) et porter sur des thématiques diverses (arts et culture, langues, développement durable, relation école-entreprise, culture scientifique et technique, citoyenneté, santé, éducation physique et sportive, etc.).

Tous les projets ont en commun les caractéristiques suivantes :

·       Ils poursuivent des objectifs pédagogiques et/ou éducatifs définis ;

·       Ils sont mis en œuvre au moins en partie sur le temps scolaire, en lien avec le projet académique, le projet d’établissement ou le projet d’école et le cas échéant, le projet de réseau ;

·       Ils sont validés selon les démarches usuelles pratiquées au sein de l’éducation nationale (en fonction de la nature des projets) ;

·       Le recours à la Trousse à Projets a été approuvé par l’autorité administrative et pédagogique de référence (directeur d’école ou chef d’établissement) ;

·       Le financement reçu dans le cadre de ce projet ne se substituera pas aux obligations légales et règlementaires de l’Etat et des collectivités.


Qui peut contribuer au soutien d’un projet ?

Toute personne majeure peut soutenir financièrement un projet. Il suffit de créer un compte sur le site pour ensuite pouvoir contribuer librement au projet(s) favori(s). La contribution s’effectue en ligne, par carte bancaire.


Les paiements sont-ils sécurisés ?

Toutes les transactions financières sont prises en charge par la plateforme sécurisée du prestataire de paiement S-Money.

Comment soutenir un projet ?

A partir de la page du projet que vous souhaitez soutenir, appuyez sur « Contribuez »

Si vous n’êtes pas encore inscrit sur la plateforme Trousse à Projets, un formulaire d’inscription vous sera proposé. L’inscription est gratuite. Vous serez ensuite renvoyé vers la page de contribution au projet que vous souhaitez soutenir.

Si vous êtes déjà inscrit, un formulaire de connexion vous sera proposé. Dès que vous êtes connecté, vous serez renvoyé vers la page de contribution au projet que vous souhaitez soutenir.

Vous pourrez déterminer librement le montant de votre contribution, égal ou supérieur à 5. Votre paiement est sécurisé par la solution de paiement S-Money.

Si je n’ai pas de projet favori, puis-je soutenir plusieurs projets à la fois ?

Oui, vous pouvez faire une contribution « non-fléchée ». La somme envoyée sera versée au compte de la plateforme et redistribuée aux projets portés par des écoles ou des établissements en éducation prioritaire ou par un internat de la réussite.



Que se passe-t-il si le projet que je soutiens n’atteint pas son objectif financier ?

L’objectif financier est atteint dès lors que le projet a atteint le seuil minimum. 

Si l’objectif minimal n’est pas atteint le projet ne reçoit aucun fonds. Vous pouvez être invité à rediriger votre contribution vers un autre projet ou à demander gratuitement son remboursement.



Ma contribution est-elle éligible à la défiscalisation ?

Pour pouvoir émettre un reçu fiscal, les structures destinataires des dons doivent remplir un certain nombre de conditions, en particulier répondre à des critères d’intérêt général. Les actions éducatives font partie des secteurs pris en considération par la direction des impôts. Sous réserve de remplir les conditions de gestion désintéressée, de non limitation à un cercle restreint, les structures bénéficiaires de dons collectés sur la plateforme Trousse à projets seront en capacité d’émettre des reçus fiscaux.

ATTENTION : le bénéfice de la réduction d’impôts n’est accordé qu’à la condition que le versement procède d’une intention libérale, c’est à dire qu’il soit consenti à titre gratuit, sans contrepartie directe ou indirecte au profit de la personne qui l’effectue.

Il est toutefois admis que la remise de menus biens ne remette pas en cause l’éligibilité des versements au bénéfice de l’avantage fiscal lorsque le bien remis par l’organisme à chaque donateur au cours d’une même année civile a une valeur totale faible (au maximum de l’ordre de 65 euros) et qui présente une disproportion marquée avec le montant du don versé (de 1 à 4).


Des frais de gestion sont-ils prévus pour la Trousse à Projets?